25 Le CYM en quelques lignes
 
 
La genèse du CYM, une démarche basée sur l'observation des bonnes pratiques
 
Le Centre Yvelines Médiation (CYM) a été créé juridiquement le 2 mars 1998 à l'initiative de l'Ordre des Avocats du Barreau de Versailles et avec le concours successif de la Chambre interdépartementale des Notaires de Versailles et la Chambre Départementale des Huissiers de justice des Yvelines. Son lancement officiel s'est effectué le 17 juin 1998, à la Questure de l'Assemblée Nationale.
 
C'est dans le cadre du jumelage existant entre le Barreau de Versailles et celui de Québec qu'une première sensibilisation des avocats à la médiation a eu lieu, lors de voyages et d'échanges de pratiques effectués depuis 1998. Grâce aux avancées permises par ce partenariat, le Bâtonnier de Versailles a annoncé le 28 novembre 1997, la décision du Barreau de créer un Centre de médiation. En introduction à cette naissance annoncée, les avocats québécois ont été invités à jouer (à la manière d'une pièce de théatre) à Versailles, une série de médiations sous forme de jeux de rôles devant un public de magistrats et d'avocats. Il s'agissait de l'une des premières expériences de ce genre en France.
 
 
Une organisation multi-professionnelle, indépendante
 
Le Centre s'est constitué en association loi 1901 le 27 mars 1999 (date de publication au Journal Officiel) afin d'une part de répondre au souhait du législateur (cf.article 131-4 du code de Procédure Civile et du décret n°96-652 du 22 juillet 1996 relatif à la conciliation et à la médiation judiciaire) et d'autre part de garantir son indépendance.
 
Voulu "multi-professionnel" par ses créateurs, il ne pouvait être le simple "démembrement" d'une organisation professionnelle unique, fut-elle extrêmement importante et respectable. L'exposition à la critique "corporatiste" (négative en France), contraire aux fondements de la démarche, aurait en effet directement nuit aux objectifs. De même, la démarche "Club de médiateurs", peu favorable à la transparence et au contrôle a été proscrite.
 
 
Un interlocuteur crédible dans tous les champs de la médiation
 
La politique du CYM, son mode d'organisation et de fonctionnement sont fondés sur une approche "professionnelle". Pour son Conseil d'administration, cette approche est seule de nature à permettre d'être une structure interlocutrice crédible aux yeux de tous les partenaires, notamment judiciaires et institutionnels ou issus du monde de l'entreprise.
 
Son organisation lui permet de s'adresser sans difficulté aux mondes sociaux, associatifs, judiciaires, professionnels et économiques. Son "modèle" a été conçu pour être transparent et interactif. L'approche de chaque milieu repose sur des processus évaluatifs partagés des hommes et des process. Un Plan d'Assurance Qualité de l'ensemble de la démarche interne a été pensé et est mis en œuvre.
 
 
Un haut niveau d'exigences
 

Le CYM capitalise sur une exigence de sélection, de formation initiale et continue obligatoires (dont des analyses de pratique régulières). L'une de ses principales richesses est la diversité des expériences apportées par les médiateurs. La formation requiert une mobilisation importante et permanente de moyens. Ils exercent une activité professionnelle dans laquelle ils ont au moins dix années de pratique. Tous nos médiateurs familiaux sont titulaires du diplôme d'Etat en médiation familiale.

Copyright © 2017 Centre Yvelines Médiation - Tous droits réservés